Photos

  • © <cite>M. Klesczewski / CENLR</cite>
  • © <cite>M. Wilke</cite>
  • ©<cite>X. Rufray / CENLR</cite>
  • ©<cite>X. Rufray / CENLR</cite>

Des enjeux capitaux pour notre avenir

La richesse et la variété du patrimoine naturel, les paysages caractéristiques et les activités économiques qui y sont liées – au premier rang desquelles l’agriculture, le tourisme ou la pêche –, constituent des facteurs essentiels pour l’attractivité, la qualité de vie et l’identité culturelle de la région.

En Languedoc-Roussillon, la géologie, le climat et les activités humaines ont permis le maintien d’une exceptionnelle richesse du vivant.

La biodiversité est un enjeu majeur pour le Languedoc-Roussillon. Rétablir et protéger cette biodiversité, c’est aussi un engagement de la France dans le cadre, notamment, de la convention sur la diversité biologique.

Une richesse préservée… mais menacée

Partout, la biodiversité est menacée. En Languedoc-Roussillon, nous avons la chance de disposer d’un patrimoine naturel encore largement préservé : cela implique une responsabilité d’autant plus forte. Car l’urbanisation, les infrastructures qui fragmentent les territoires, la déprise agricole et l’évolution des pratiques culturales et pastorales, la sur fréquentation des espaces sensibles nuisent à l’équilibre des milieux.

En ce qui concerne les espèces animales et végétales, le Languedoc-Roussillon est confronté à de multiples enjeux. C’est le cas notamment :
- des espèces endémiques qui n’existent qu’ici ;
- des espèces dont les populations du Languedoc-Roussillon sont très éloignées des autres populations ;
- des espèces dont la région accueille une grande part des effectifs mondiaux, européens ou nationaux.

Pour d’autres espèces, la région a une responsabilité particulière. Il s’agit :
- des espèces en limite d’aire de répartition et représentées dans la région par de rares populations, ou encore inféodées à des milieux menacés ou peu répandus ;
- des espèces présentes en un petit nombre de localités dans la région.

Toutes ces situations existent en Languedoc-Roussillon : c’est la richesse de notre patrimoine naturel qui nous impose une plus grande responsabilité et une plus grande vigilance.